Changer de modèle alimentaire pour être en meilleure santé.

Opter pour une nutrition saine sans renoncer aux plaisir gastronomique.

Une curieuse certitude vit encore dans l’esprit de beaucoup de gens : celle qu’une alimentation saine, bonne pour la santé, ne puisse satisfaire ni palais ni papilles. Les saveurs ne seraient-elles donc que des pièges ? Devrons nous à jamais penser que : «tout ce qui est bon au goût est mauvais pour la santé ?» Et bien non, en tant que nutritionniste et gourmand authentique assumé, je compte bien vous démontrer le contraire !
Cette approche se complète merveilleusement avec le travail du chef cuisinier qui possède le talent de renouveler les recettes, d’assembler les saveurs. Aussi, la collaboration entre nutritionnistes et cuisiniers est encore trop peu fréquente, elle peut devenir un atout pour les deux professions autant que pour celui qui se met à table. Il ne faut pas avoir peur de changer d’alimentation, pour découvrir la gastronomie santé.

Clarifier l’information réelle sur la nutrition santé : faire le tri !

Nous sommes dans l’ère de la communication, mais aussi du chaos informationnel. Les messages publicitaires sont martelés en permanence par tous les biais possibles. Bien souvent ils sont associés à des recommandations nutritionnelles « santé » tantôt floues tantôt discutables (ne pas manger trop gras, sucré, salé ? bouger plus ? nos amis pour la vie ?). Et il faut reconnaître qu’elles donnent meilleure allure au produit, meilleure conscience au consommateur. Mais les intérêts financiers sont énormes, les multinationales ont les moyens d’influencer les politiques et la presse, et de « laisser parler » des scientifiques pour laisser parfois planer le doute sur des produits authentiquement dangereux. Faire le tri n’est pas simple, et le métier de nutritionniste se heurte souvent à des préjugés qui ont la vie dure. Mais ce travail permet bien souvent une prise de conscience profonde. On choisit de manière plus consciente, avec une liberté plus grande.
Lire la suite